Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2022 : Focus Textile

Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2022 : Focus Textile

A l’occasion de la SERD Semaine Européenne de la Réduction des Déchets du 19 au 27 novembre 2022 sur le thème du Textile, ECLAIRA vous propose une sélection de ressources sur Textile et Economie circulaire !

Des initiatives en Auvergne-Rhône-Alpes

Des jeans en chanvre avec des métiers à navette à la croix-rousse : Bleu des pentes sous-traite la conception des vêtements et se charge du tissage dans une démarche très artisanale qui n’empêche pas d’innover. Nov. 2022

 

La penderie à louer pour consommer la mode autrementLocation de vêtements de créateurs lyonnais et éthiques complétée par une offre d’articles de seconde main abordable. Les Débraillé.e.s accompagnent ses clients vers une consommation raisonnée afin de tendre vers le Zéro Déchet. Aout 2022

 

Sac à dos et accessoires en matériaux surcyclés de la filière textile locale Un sac à dos produit artisanalement à partir de matériaux surcyclés issus de matières premières non valorisées de la filière textile. Juin 2022 

 

Valorisation des stocks dormants textiles des industriels de la régionUn système régional de gestion et valorisation des stocks dormants textile. Avril 2022

 

Atelier Re-Née, un atelier chantier d'insertion qui recycle le textileL’Atelier Re-Née assure la collecte, le tri et la vente de textile de seconde main. Il a également un atelier couture qui transforme la matière collectée en différents articles, répond à des commandes d’entreprises et réalise de la sous-traitance. Nov. 2021

 

Maison Ma Bille : le premier tiers-lieu lyonnais dédié au textile engagé et durableUn projet de relocalisation de la production textile, plus responsable et écologique, au service des entrepreneurs engagés. Oct. 2021 

 

La valorisation des déchets de cuir de carpe pour réaliser de nouveaux produitsUne démarche collective pour la valorisation supplémentaire d'un poisson emblématique, la carpe des Dombes. Juil. 2020 

 

Les Tissages de Charlieu : savoir-faire ancré et pratiques pionnièresAgir à chaque étape de production pour une industrie textile humaine, responsable et éthique. Juin 2020

 

Ain Fibres : Développer des fibres techniques recyclées et recyclablesFibres techniques recyclées et recyclables, vers une industrie performante et plus vertueuse. Juin 2020 

 

Fibr'Ethik, jette pas tes bâches !Chantier d'insertion en éco-maroquinerie, espaces verts et maçonnerie patrimoniale. Mai 2020

 


Les bulletins ECLAIRA


Des dossiers ressources

Economie circulaire et Textiles d’habillement, Linge de maison et Chaussures (TLC)

Le panorama « La transformation durable des entreprises et des territoires - 50 solutions inspirantes d'économie circulaire » dont 17 initiatives régionales, nationales et européennes concernant le textile.


Et d’autres actions remarquables

Métamorphose

Métamorphose imagine et crée des accessoires et des vêtements originaux, de fabrication artisanale et française à partir de bâches publicitaires, de chambres à air, de toiles de jute, de vêtements de travail (…) récupérés auprès des collectivités, des entreprises et des particuliers.

Métamorphose comporte 12 ateliers d’upcycling couture en chantiers d’insertion dont 3 en Auvergne-Rhône-Alpes : Green couture, porté par Du chaos naissent les étoiles (Lempdes, 63), Le Foyer Notre Dames des Sans Abris (Francheville, 69) et Fibr’Ethik (St-Pierre d’Albigny, 73). Les ateliers sont indépendants et ont rejoint le réseau de Métamorphose. Ce dernier est ouvert à s’agrandir sur demande d’autres ateliers.

Les matières textiles sont achetées puis revendues transformées au même fournisseur. Les créations peuvent aller du porte-clefs à la robe en soie ce qui demande une hypercréativité de la part des techniciens qui partent d’une nouvelle matière à chaque commande. Les matières peuvent arriver de toute l’Europe et sont issues de produits retirés de la vente.

Métamorphose est un service en BtoB et ne va pas gérer les stocks dormants en propre ce que l’on peut retrouver dans d’autres structures comme Feat-coop. En outre, ils sont capables d’accompagner une structure à développer cette activité d’upcycling. Cependant, il n’existe pas aujourd’hui de groupe de travail dédié sur cette question.


Les tissages de Charlieu

Les Tissages de Charlieu rassemblent aujourd’hui plus de 80 collaborateurs pour la création de tissus et produits textiles sur-mesure et exclusifs. Les tissus produits à Charlieu alimentent les marchés de l’habillement, de l’ameublement ou des tissus techniques. Ils se sont donnés comme mission de prouver l’efficacité et la rentabilité du développement durable. L’entreprise a la conviction que les trois piliers de ce modèle (protection sociale et développement humain, protection de l’environnement et pérennité économique) représentent l’évolution naturelle de l’entreprise de demain.

Ils s’investissent aujourd’hui dans des projets pour changer la ligne de production du fils recyclés. D’abord dans le projet Renaissance textile qui est un procédé innovant capable d’effilocher à échelle industrielle d’importants volumes de vêtements et textiles en fin de première vie. En savoir plus sur Renaissance textile

Puis, dans le projet Firex qui est un démonstrateur de tri et délissage automatisés,  d’effilochage, de filature, de traitement des textiles et de compoundage pour la plasturgie et le polyester.

En savoir plus sur le projet Firex

Et enfin dans le projet Synergie TLC qui travaille au développement d’un process industriel de tri automatisé qui permettra à terme la relocalisation du recyclage des textiles sur le territoire.

En savoir plus sur synergie TLC

Ces différents projets ont pour objectifs d’irriguer par la filière française, d’assurer des approvisionnements locaux et de réduire la fluctuation des prix sur le gisement.

Ces projets rentrent en synergie avec la responsabilité élargie du producteur, géré par l’éco-organisme Refashion, prévoit d’augmenter la collecte et limite l’export à 1 500km. Marie Devidal des tissages de Charlieu trouverait plus pertinent de limiter même à l’Europe. Cette dernière a été recrutée pour le développement de “l’Enveloppe infinie”.


909 upcycling

909 propose des vestes techniques en monomatières et imperméables, issues de toiles de tente. Ces dernières ont été retirées de la vente pour des défauts techniques les faisant passer immédiatement au statut de déchets malgré l’utilisation encore possible de la matière qui les compose. 909 propose alors une valorisation possible de cette matière mise au rebus.

Leo Moja a réalisé un mémoire sur l’upcycling en 2020. Après discussion avec Romain Call, les deux amis se rendent compte que les toiles de tente et les imperméables sont faits de la même matière.

Ils récupèrent les tentes invendues auprès de magasin d’outdoor et les rapatrient en Haute-Savoie pour les nettoyer et les découdre puis réalisent le montage à Saint-Etienne avec des couturiers professionnels. Après plusieurs prototypes, 909 cherche aujourd’hui des partenaires pour lancer la production.

Article: 909 : une marque stéphanoise avec l’upcycling pour toile de fond


Textile Lab

Pauline Gamore crée le textile Lab en 2018, un tiers-lieu dédié au textile. L’objectif est de former des pionniers sur la création textile. Ils proposent notamment une formation de 3 mois pour permettre de se lancer dans son propre projet. Pour cela, le textile Lab apporte des formations certifiées Qualiopi, un accès à des machines de confection, de broderie et d’impression dans 3 lieux de co-working et de nombreux ateliers.

L’idée est d’avoir une manufacture de proximité qui permet le passage à l’industrialisation pour les nouveaux porteurs de projets. Les machines disponibles rendent le textile lab équivalent à un « precious textile » (« precious plastic » est un projet de plan de machine en open source pour le recyclage du plastique).

C’est aussi un espace de recherche en interne pour une filière plus durable. Ils travaillent notamment au recyclage de leurs propres chutes de matière ainsi que celles de Denim en partenariat avec le Gaulois.  Ils travaillent aussi avec des tissus naturels.

Cet écosystème s’inscrit dans le réseau européen des « creative hubs » financé par l’Union Européenne pour soutenir les industries créatives et culturelles.


Ratio

Nous avons eu l’occasion de mettre en avant Ratio à travers notre panorama « La transformation durable des entreprises et des territoires - 50 solutions inspirantes d'économie circulaire  »

Ratio c’est d’abord la valorisation de chutes de textile en sac-à-dos confectionnés à la main par Thibault Claisse. Aujourd’hui, Thibault s’est installé à Chantesse où ils souhaitent réhabiliter l’école du village avec un projet de tiers-lieu communautaire dédié au textile.

A Lyon, il avait déjà pu mettre en place le Collectif Upcycling Textile (CUT) pour une mutualisation de la collecte des matières premières non valorisées de la filière industrielle textile. Une trentaine de marque ont pu être réunies dans ce projet. A Chantesse, il se prolonge avec l’ambition d’une « tissuthèque »  associative.

La discussion est en cours avec la municipalité. En attendant, Thibault a rejoint Feat.coop, un système régional de gestion et valorisation des stocks dormants textile.

 

N’hésitez pas valoriser vos initiatives dans ECLAIRA !

Contactez-nous !

 Valorisation
 Energie de récupération
 Réutilisation
 Textile

Modérateur

  • Christèle FIEROBE

    Responsable de projets

  • Dernière modération le 24/11/2022 - 13:31

    Auteur de la page

  • Arthur Bonglet

    Community manager

  • Dernière modification de l'auteur le 24/11/2022 - 09:32

    Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Valorisation
     Energie de récupération
     Réutilisation
     Textile