[Ailleurs] Des solutions urbaines intelligentes pour des villes plus résilientes

Un nouveau projet exploite les données d’observation de la Terre (OT) pour améliorer la qualité de vie dans les zones urbaines.
 
L’Europe est l’une des régions les plus urbanisées du monde, 73 % de sa population vivant dans des villes et des agglomérations. Avec la croissance attendue de l’urbanisation à l’échelle mondiale dans les décennies à venir, les villes européennes seront confrontées à de nombreux défis liés au développement urbain durable. 

SMURBS, un nouveau projet relevant du projet cadre européen ERA-PLANET, vise à renforcer la résilience urbaine et à améliorer la qualité de vie dans les zones urbaines. Pour atteindre cet objectif, il se concentre sur les problèmes liés à la qualité de l’air, à la croissance urbaine, aux catastrophes naturelles et anthropiques, à la santé et à la migration. Le consortium SMURBS est composé de 19 partenaires ERA-PLANET originaires de 12 pays européens, notamment des instituts de recherche, des agences spatiales, des universités et des experts en OT. L’expertise riche et variée des partenaires en matière d’OT est en train d’être recentrée dans le cadre de ce projet, au service du paradigme de la ville intelligente.

Remédier à la fragmentation des ressources

Un problème majeur lié à la prise de mesures efficaces est la nature fragmentée des informations disponibles. Les abondantes données environnementales et d’OT actuellement générées sont stockées dans une grande variété de systèmes et d’instruments disparates. Ces ressources fragmentées entravent le partage des informations et des connaissances entre les parties prenantes et les décideurs. SMURBS a pour objectif de travailler avec des villes sélectionnées en Europe pour rassembler et intégrer ces ressources, qui comprennent des données satellitaires, des réseaux et des capteurs in situ, des aéronefs sans pilote à bord, des modèles et des observatoires citoyens. Les données recueillies serviront à produire de nouvelles données, ainsi que de nouveaux outils et services qui prendront en compte les besoins des citoyens et des décideurs.

La première étape du projet consiste à stimuler la planification stratégique en établissant des liens avec les autorités locales, les urbanistes et les parties prenantes au niveau de la ville afin de déterminer «ce qui existe déjà» et «ce que veulent les utilisateurs». Cette phase sera suivie par la conception, la mise en œuvre et la création de synergies entre les différentes plateformes OT pour répondre aux besoins prédéterminés. Les partenaires créeront ensuite un portefeuille de solutions urbaines intelligentes avec des produits, des outils et des services interdisciplinaires testés pour les urbanistes et les décideurs. Les solutions seront finalement déployées dans des villes pilotes sélectionnées, sur des bancs d’essai et des études de cas afin de démontrer leur rentabilité et leurs avantages.

Avec la durabilité en ligne de mire

Pour qu’une solution soit durable à long terme, elle doit reposer sur une participation significative des parties prenantes. Afin de garantir un tel résultat, SMURBS organise des entretiens avec des décideurs de haut niveau et anime des ateliers avec les parties prenantes et les citoyens. Une enquête en ligne ciblée a également été lancée, visant à recueillir des informations pertinentes. L’essentiel des informations reçues (80 %) est venue des autorités publiques ainsi que des institutions universitaires et de recherche de 18 pays et de 32 villes, suivies par les ONG et le secteur privé de l’OT. Illustrant la nécessité d’un tel projet, près de 200 institutions ont manifesté un intérêt potentiel pour SMURBS depuis son lancement, pas plus tard qu’à la fin de l’année dernière.

Axé sur les villes intelligentes et les sociétés résilientes, SMURBS est l’un des quatre volets d’ERA-PLANET (The European network for observing our changing planet). Les trois autres volets du projet concernent l’efficacité et la gestion environnementales, les traités sur les changements et l’environnement à l’échelle du globe, ainsi que les zones polaires et les ressources naturelles.

Lire l'article Cordis


Source : CORDIS
Copyright © Communautés européennes, 2018
La Commission des Communautés européennes, ni aucune personne agissant en son nom ne peut être tenue responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations ci-jointes. Ces informations proviennent du service communautaire d'information sur la R&D (CORDIS). Les services CORDIS sont hébergés par le serveur CORDIS à Luxembourg - http://cordis.europa.eu/ . L'accès à CORDIS est actuellement gratuit.


Modéré par : Vincent Jay

Autres actualités dans "Informations générales"

[A côté] Récit de la démarche de l'écoquartier Les Passerelles (Cran Gevrier, Hte-Savoie)

Publié le 18 sept. 2018 - 11:11

Ville & aménagement durable propose le 11 octobre prochain une visite de présentation de l'écoquartier Les Passerelles à Cran Gevrier, en Haute-Savoie à côté d'Annecy, en présence des acteurs de l'opération.L'occasion d'en savoir plus (...)

Genève cartographie son écosystème d'innovation

Publié le 11 sept. 2018 - 09:50

Afin de mettre en valeur les acteurs économiques et innovants, de faciliter les collaborations et de rendre les atouts de Genève plus visibles, la direction générale du développement économique, de la recherche et de l'innovation (...)

Carouge teste des réverbères solaires

Publié le 11 sept. 2018 - 09:35

Trois réverbères alimentés par la seule énergie solaire ont été installés à Carouge dans le parc de Batelle. Ils seront testés jusqu'à cet hiver, pour s'assurer qu'ils génèrent une lumière suffisante quand le soleil faiblit. Si l'essa (...)


  • Publié le 10 sept. 2018 - 11:13 GMT
    par Webmaster|Genie.ch
    Vue 78 fois
 Aménagement
 Accompagnement
 Circuits courts
 Coopération
 Diagnostic
 Dispositif
 Energie
 Outils
 Recherche et Développement




Recherchez

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités