[Ailleurs] EPFL : Transformer les boues d'épuration en énergie et en sels minéraux

  • par Vincent Jay
  • /
  • 2019-05-17 10:03:18
  • /
  • Genie.ch
  • /
  • 662

Un dispositif mis au point par TreaTech , spin-off de l'EPFL, permet de transformer les boues des stations d’épuration en minéraux valorisables, par exemple sous forme de fertilisant, et en biogaz.

Soutenue par plusieurs partenaires publics et privés, la jeune entreprise construit actuellement un prototype à grande échelle. La première mise en service dans une station d’épuration est prévue pour 2022.

Épandre les boues d’épuration directement sous forme d’engrais est interdit en Suisse depuis une douzaine d’années en raison de la quantité croissante de polluants qui s’y trouvent.

Les milliers de tonnes annuelles de phosphore qu’elles contiennent partent donc en fumée lors de l’incinération des boues, faute de technologie ad hoc pour le recyclage de ce composé chimique essentiel à de nombreux processus biologiques, dont la photosynthèse.

Un dispositif, mis au point au Laboratoire des processus durables et catalytiques de l’EPFL, et développé par la spin-off TreaTech, permet de récupérer ce phosphore dont le marché est estimé à plus de 33 milliards de francs. Il permet également, grâce à un autre procédé, appelé gazéification hydrothermale et imaginé au Paul Scherrer Institut, de produire du biogaz. (...)

Lire la suite de l'article

Un article de Cécilia Carron publié sur le site de l'EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne) le 13 mai 2019 


 Biomasse
 Coopération
 Biogaz
 Dispositif
 Energie de récupération
 Efficacité énergétique
 Energie
 Innovation
 Outils
 Recherche et Développement
 Ressources

Auteur de la page

  • Vincent Jay

    Responsable de projets

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Biomasse
     Coopération
     Biogaz
     Dispositif
     Energie de récupération
     Efficacité énergétique
     Energie
     Innovation
     Outils
     Recherche et Développement
     Ressources