Du chauffage produit avec des déchets organiques

Bâle Une installation de pyrolise permettra aux Bâlois de produire de la chaleur en réutilisant des déchets végétaux. Le CO2 rejeté sera stocké dans le sol.

Les services industriels de Bâle-Ville (IWB) vont construire une installation de pyrolyse dans le quartier de Kleinhüningen. Elle produira du chauffage et du fertilisant à partir de déchets organiques et permettra de retirer de l'atmosphère 1500 tonnes de CO2 par an.

À titre comparatif, un vol aller-retour entre Genève et New York émet environ 2 tonnes de CO2. L'installation sera alimentée par de la biomasse (déchets végétaux) pauvre et inutilisée, ont communiqué lundi les IWB. La biomasse sera alors chauffée dans un environnement exempt d'oxygène pour éviter la combustion.

La chaleur produite sera injectée dans le réseau de chauffage urbain et suffira pour 300 ménages moyens (2,7 GWh de chaleur). La pyrolyse produit une sorte de charbon appelé «biochar», utilisé en agriculture comme fertilisant. Avantage: le CO2 reste dans le sol. Les IWB prévoient de fabriquer 570 tonnes de biochar par an.

«Positif pour le climat»

«Avec cette installation futuriste, nous produirons du chauffage pas seulement neutre en CO2, mais même avec un effet positif sur le climat», se félicite Peter Baumstark, membre de la direction des services industriels bâlois. Le tout en valorisant des déchets verts inutilisés et au bénéfice de l'agriculture, souligne-t-il.

Il est prévu de débuter les travaux cette année. La mise en service de l'installation est agendée pour l'hiver prochain. L'investissement est chiffré à environ 5 millions de francs. Les IWB déclarent être les premiers fournisseurs d'énergie à construire une installation de pyrolyse en Suisse. (ats/nxp)

Article publié le 28.10.19 sur la Tribune de Genève 

 

Modéré par : Rédaction

Autres actualités dans "Informations générales"

Le boum du coworking va désengorger l’autoroute A1

Publié le 18 nov. 2019 - 18:23

DémobilitéLe plus grand centre d’affaires de Suisse inauguré à Etoy par IWG va contribuer à réduire le trafic pendulaire entre Lausanne et Genève. International Workplace Group (IWG) gère le plus grand réseau mondial de bureaux flexi (...)

Un matériau plus durable pour renforcer les ouvrages en béton

Publié le 18 nov. 2019 - 18:04

L'EPFL a mis au point une nouvelle génération de matériau cimentaire fibré ultra performant (BFUP) entre 60 et 70% plus écologique que le BFUP actuel. Il pourra servir à renforcer et à prolonger la durée de vie des ouvrages en béton (...)

Green Village: premier projet immobilier genevois à obtenir le label «One Planet Living»

Publié le 11 nov. 2019 - 08:41

Avec la signature d’un accord entre les parties prenantes, Green Village est devenu le premier projet de développement genevois à obtenir le label One Planet Living. Le plan d'actions formel repose sur dix principes qui exigeront un (...)


  • Publié le 30 oct. 2019 - 10:03 GMT
    par Rédaction|Genie.ch
    Vue 169 fois
 Réseaux de chaleur
 Energie
 Déchet
 pyrolyse
  services industriels de Bâle-Ville




Recherchez

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités