Echosmile : l’innovation au service de la mobilité urbaine transfrontalière

Echosmile : l’innovation au service de la mobilité urbaine transfrontalière

La FTI est membre du consortium Echosmile, piloté par l’Office de Promotion des Industries et des Technologies (OPI) et Archamps Technopole, un projet de mobilité urbaine qui met en scène des navettes collectives, autonomes et sur demande. Le but final est de proposer un passage transfrontalier Suisse-France dans les prochaines années.

Le programme de coopération territoriale européenne Interreg France-Suisse vient de donner le feu vert pour le financement d’Echosmile, un projet novateur de mobilité collective visant à étudier et développer un service de navettes autonomes sur demande sur les sites de Plan-les-Ouates et Archamps Technopole. Soutenu par l’Union Européenne, la Confédération et le canton de Genève, le projet débutera en septembre 2018 pour se terminer en août 2021.

Les différentes étapes du projet permettront d’évaluer les besoins des usagers, la qualité technique du service, son acceptation, ainsi que de participer à l’évolution de la réglementation en matière de mobilité autonome. A partir d’une méthode de recherche préconisant l’innovation ouverte et disruptive, le projet Echosmile inclura les usagers dans des conditions réelles, dans un processus de co-création.

« Afin de soutenir l’industrie genevoise de manière efficiente il faut abolir les frontières. Echosmile stimule la collaboration entre les entreprises genevoises et françaises et revêt un potentiel de rayonnement sans limite, considérant la place centrale du territoire franco-suisse du Grand Genève dans les échanges territoriaux européens », souligne Frédéric Dreyer, directeur de l’OPI.

Le consortium echosmile piloté conjointement par l’OPI et Archamps Technopole est constitué d’entreprises et organismes offrant une expertise de haut niveau en Suisse et en France voisine. Les TPG et CarPostal France travailleront sur le plan des transports et des services aux usagers ; le bureau d’étude genevois CITEC pour les questions de mobilité ; la société BestMile pour la gestion d’une flotte de véhicules autonomes ; la HEG pour les analyses d’usages et des études technico-économiques ; la société IBM, commercialisant la plateforme d’intelligence artificielle Watson, pour les technologies d’interaction avec les usagers, ainsi que la FTI et la Centrale Mobilité (ZIPLO). Il sera suivi attentivement par les autorités des communes de Plan-les-Ouates et d’Archamps, qui apporteront la vision et les besoins des collectivités publiques dans ce contexte, ainsi que par les autorités cantonales, dont la Direction Générale des Transports (DGT).

Echosmile vise à comprendre comment ce potentiel technologique pourrait répondre à un besoin de mobilité d’une façon intelligente et durable. Intelligente car elle doit répondre efficacement aux besoins des usagers. Durable car elle misera sur l’utilisation de véhicules faiblement émetteurs de gaz polluants. Outre la propulsion électrique, cela signifie en effet la valorisation d’une mobilité partagée, comme alternative au véhicule personnel.

Un grand pas en avant pour la mobilité urbaine

Le nombre de frontaliers qui travaillent sur le canton de Genève s’élève à plus de 100’000 en 2018. La douane de Bardonnex, la plus chargée d’Europe, a un trafic journalier de plus de 43’000 véhicules par jour de semaine. Cette douane lie notamment les deux terrains d’application d’echosmile : Archamps Technopole et la Zone Industrielle de Plan-les-Ouates.

Située en Haute-Savoie à proximité immédiate de la Suisse et du Canton de Genève, Archamps Technopole accueille presque 170 entreprises sur 50 hectares et 1600 salariés.  En développement constant, la technopole dispose de 20 hectares d’extension à aménager. En Suisse, la ZIPLO aura plus de 10 000 emplois au-delà de 2020, dont environ 6 000 frontaliers. Le tout fait de ce territoire un lieu d’excellence pour le développement de la mobilité urbaine de demain.
Pour toute information complémentaire :

Jean-Marc Hilfiker | Jean-marc.hilfiker@opi.ch | M. +41 79 352 72 89
Frédéric Dreyer | Frederic.dreyer@opi.ch
Jérémy Bauchet | Jeremy.bauchet@archamps-technopole.com | M. +33 6 47 54 81 37

Source : https://www.fti.geneva.ch/echosmile-linnovation-au-service-de-la-mobilite-urbaine-transfrontaliere/ 


Modéré par : Vincent Jay

Autres actualités dans "Informations générales"

Lancement du nouveau réseau PALME Romandie

Publié le 11 juin 2018 - 09:21

Jeudi 7 juin a eu lieu le lancement officiel du réseau PALME Romandie pour des zones industrielles durables, soutenu par Genie.  L'association neuchâteloise Ecoparc s'est associé avec le réseau francophone PALME, déjà présent au Québ (...)

[Ailleurs] Les « forêts urbaines », essentielles aux villes de demain

Publié le 08 juin 2018 - 14:12

Cet article est publié en collaboration avec les chercheurs de l’ISYEB (Institut de Systématique, Évolution, Biodiversité, Muséum national d’Histoire naturelle, Sorbonne Universités). Ils proposent chaque mois une chronique scientif (...)

Le réseau mondial des places financières durables s'installe à Genève

Publié le 04 juin 2018 - 11:07

Un important accélérateur de placements dans l'économie verte et sociale (FC4S) a choisi la Genève internationale pour établir son siège mondial. Cette implantation, complémentaire à l'écosystème genevois existant, permet au canton (...)


  • Publié le 13 juin 2018 - 14:45 GMT
    par Shayma Shaban|Genie.ch
    Vue 69 fois
 Mobilité
 Innovation




Recherchez

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités