"Faire mieux avec moins": un succès pour l'atelier Genie du 2 mars

Atelier

Autour des thématiques de l'économie sociale et solidaire, de la circularité ainsi que de la sobriété énergétique dans les zones industrielles, le 13e atelier Genie organisé jeudi 2 mars à l'Espace Tourbillon (Plan-les-Ouates), a réuni plus de 70 personnes.

La première partie de l’atelier a été l’occasion de visiter la Blanchisserie industrielle Tourbillon, un exemple de mutualisation qui réunit la Fondation Clair Bois, la Fondation Trajets et l’entreprise sociale PRO. Sa conception réunit tous les critères en termes d’ergonomie, également pour le travail de personnes en situation de handicap, et de performance énergétique. Outre les besoins des trois institutions, la blanchisserie compte de nombreux clients du secteur privé comme des collectivités publiques.  

PRO a également ouvert ses portes pour présenter son atelier textile, spécialisé dans la valorisation de matériaux (bâches, toile de roll-up, rideaux, etc.) transformés par exemple en sacs ou en pochettes d’ordinateurs sous la marque Reviva, ainsi que son service de montage de vélos électriques. Deux des soixante activités de PRO dont la mission est de proposer des emplois favorisant l’intégration au marché du travail de personnes en situation de handicap ou en réinsertion.

La seconde partie de l’événement a été initiée par Pierre-Yves Tapponnier, directeur de FIDES - Fondation immobilière pour le développement des entreprises sociales, à l’origine de la constitution d’un véritable campus social à Tourbillon avec dix institutions réunies.

L’échange autour de la sobriété énergétique a été alimentée par Cédric Petitjean, Directeur général de l’Office cantonal de l’énergie, et Guillaume Massard, Président de Genie.ch et Directeur général de la Fondation pour les terrains industriels de Genève.

Dans ce contexte, il a été rappelé les objectifs du Plan Climat Cantonal 2030 et du Plan directeur de l’énergie 2020-2030, parmi lesquels figurent la diminution de 60% les émissions de GES d’ici 2030 (par rapport à 1990) et le développement de la production d’énergies renouvelables (il est attendu que la production solaire photovoltaïque passe de 50 GWh en 2018 à 350 GWh en 2030). Après avoir présenté la situation spécifique des zones industrielles, la FTI a exposé son rôle d’accélérateur de la transition énergétique dans ces périmètres, en tant qu’intermédiaire pour faciliter le lancement de projets mutualisés ou en tant que maitre d’ouvrage pour son propre parc immobilier. L’exemple de la centrale photovoltaïque et du microgrid créés à la ZIBAY en est un exemple patent.

Un compte-rendu de l’événement sera prochainement mis à disposition sur Genie.ch !

 

 

 

Atelier
Partager :
Auteur de la page

Sébastien Bourqui

Genie.ch

Modérateur

Sébastien Bourqui

Genie.ch