Le Conseil fédéral adopte un train de mesures destiné à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l’administration fédérale

Le Conseil fédéral a adopté mercredi un train de mesures en faveur du climat pour l'administration fédérale. Il souhaite notamment que celle-ci réduise ses émissions de gaz à effet de serre en Suisse de 50% par rapport à 2006.

L'objectif fixé par la Confédération, en lien avec la Stratégie énergétique 2050, est moins ambitieux pour le département de la Défense, qui devra réduire les émissions de CO2 d'au moins 35% par rapport à 2001. La cheffe du DDPS Viola Amherd avait d'ailleurs déjà annoncé à la mi-juin vouloir une armée plus respectueuse de l'environnement.

D’ici 2030, les émissions de gaz à effet de serre restantes de l’administration fédérale civile (y compris ses unités décentralisées comme les Ecoles polytechniques) ainsi que celles du DDPS seront intégralement compensées par des certificats de réduction des émissions à l’étranger. "Le changement climatique a atteint notre quotidien, a déclaré la ministre de l'environnement Simonetta Sommaruga devant la presse. Tout le monde doit faire des efforts supplémentaires, y compris l'administration."

Lire aussi: "Augmenter l'énergie renouvelable dans notre pays, c'est un devoir"

Classe éco des vols privilégiée

Des efforts seront notamment déployés dans les déplacements en avion. Sur les courtes et moyennes distances en Europe, le nombre de kilomètres parcourus diminuera. Sur les vols européens et intercontinentaux, la classe économique doit être privilégiée à la classe affaires et la taille des délégations réduite encore plus.

Berne attend d'ici la fin de l'année des propositions en ce sens de la part du Département fédéral de l’environnement, du Département fédéral des finances et du Département fédéral des affaires étrangères.

Mobilité et assainissement énergétique des bâtiments

Concernant les nouvelles immatriculations de voitures, l’objectif visé d’ici 2022 est une part de véhicules à propulsion électrique d’au moins 20%, qui pourront être rechargés grâce à des stations de recharge prévues près des bâtiments administratifs. Lors de l’achat d’une voiture de tourisme, les émissions de CO2 ne devront en principe pas dépasser 95 g/km et le véhicule doit appartenir à la classe d’efficacité énergétique A ou B.

Le Conseil fédéral veut aussi procéder à un assainissement énergétique des bâtiments. Les valeurs limites en matière de CO2 au mètre carré de surface de référence pour la consommation d’énergie prévues dans la loi sur le CO2 révisée doivent être respectées. La Confédération devra renoncer aux chauffages à mazout et électriques.

Publié sur rts.ch le 03/07/19


Modéré par : Rédaction

Autres actualités dans "Informations générales"

Coop lance dans toute la Suisse la vaisselle réutilisable reCIRCLE

Publié le 08 juil. 2019 - 13:48

Coop va plus loin dans la question des déchets. Suite au succès du projet pilote, l'entreprise propose à présent les boîtes réutilisables reCIRCLE dans ses 182 restaurants et Take It. Les clientes et les clients peuvent ainsi apporter (...)

Nouvelle fiche d’information «Réseaux thermiques en bref»

Publié le 08 juil. 2019 - 10:47

Les réseaux thermiques offrent un grand potentiel pour contribuer à mettre en œuvre la Stratégie énergétique 2050. Selon le «Livre blanc — le chauffage à distance en Suisse», jusqu’à 40 % du besoin en chaleur total pourraient être (...)

[Ailleurs - Canton du Valais] Que font les grandes entreprises valaisannes pour l'environnement ? Dossier sur l’énergie

Publié le 02 juil. 2019 - 10:57

A l’heure des grèves pour le climat, nous avons voulu savoir ce que font les grandes entreprises du canton en faveur de l’environnement. Premier épisode sur l’énergie. Pour tout ce qui touche à l’environnement, on aime à rappe (...)


  • Publié le 08 juil. 2019 - 16:36 GMT
    par Rédaction|Genie.ch
    Vue 109 fois
 Energie
 Mobilité




Recherchez

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités