Le Conseil fédéral adopte un train de mesures destiné à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l’administration fédérale

Le Conseil fédéral a adopté mercredi un train de mesures en faveur du climat pour l'administration fédérale. Il souhaite notamment que celle-ci réduise ses émissions de gaz à effet de serre en Suisse de 50% par rapport à 2006.

L'objectif fixé par la Confédération, en lien avec la Stratégie énergétique 2050, est moins ambitieux pour le département de la Défense, qui devra réduire les émissions de CO2 d'au moins 35% par rapport à 2001. La cheffe du DDPS Viola Amherd avait d'ailleurs déjà annoncé à la mi-juin vouloir une armée plus respectueuse de l'environnement.

D’ici 2030, les émissions de gaz à effet de serre restantes de l’administration fédérale civile (y compris ses unités décentralisées comme les Ecoles polytechniques) ainsi que celles du DDPS seront intégralement compensées par des certificats de réduction des émissions à l’étranger. "Le changement climatique a atteint notre quotidien, a déclaré la ministre de l'environnement Simonetta Sommaruga devant la presse. Tout le monde doit faire des efforts supplémentaires, y compris l'administration."

Lire aussi: "Augmenter l'énergie renouvelable dans notre pays, c'est un devoir"

Classe éco des vols privilégiée

Des efforts seront notamment déployés dans les déplacements en avion. Sur les courtes et moyennes distances en Europe, le nombre de kilomètres parcourus diminuera. Sur les vols européens et intercontinentaux, la classe économique doit être privilégiée à la classe affaires et la taille des délégations réduite encore plus.

Berne attend d'ici la fin de l'année des propositions en ce sens de la part du Département fédéral de l’environnement, du Département fédéral des finances et du Département fédéral des affaires étrangères.

Mobilité et assainissement énergétique des bâtiments

Concernant les nouvelles immatriculations de voitures, l’objectif visé d’ici 2022 est une part de véhicules à propulsion électrique d’au moins 20%, qui pourront être rechargés grâce à des stations de recharge prévues près des bâtiments administratifs. Lors de l’achat d’une voiture de tourisme, les émissions de CO2 ne devront en principe pas dépasser 95 g/km et le véhicule doit appartenir à la classe d’efficacité énergétique A ou B.

Le Conseil fédéral veut aussi procéder à un assainissement énergétique des bâtiments. Les valeurs limites en matière de CO2 au mètre carré de surface de référence pour la consommation d’énergie prévues dans la loi sur le CO2 révisée doivent être respectées. La Confédération devra renoncer aux chauffages à mazout et électriques.

Publié sur rts.ch le 03/07/19

Modéré par : Rédaction

Autres actualités dans "Informations générales"

Participez à l'étude de l'OFEV sur la numérisation et l'environnement !

Publié le 18 sept. 2019 - 14:23

Numérisation et environnement : chances, risques et nécessité d’agir pour la Confédération   La numérisation de la société a des répercussions jusque dans le domaine de l’environnement. Compte tenu des changements que cela entra (...)

Formation : Evaluer des projets selon le développement durable

Publié le 18 sept. 2019 - 09:50

Une formation proposée par sanu future learning sa Combien de projets phares capotent parce que certains aspects ont été négligés ou une partie prenante oubliée ? L’évaluation de projet selon le développement durable (EDD) permet d’id (...)

USA INNOVATION DISCOVERY MISSION : INSCRIPTION JUSQU’AU 13 SEPTEMBRE

Publié le 09 sept. 2019 - 16:18

Mission économique du 10 au 16 novembre 2019 Le canton de Vaud organise, conjointement avec S-GE, une mission économique autour de l’innovation digitale, plus spécifiquement dans les domaines des sciences de la vie, de l’industrie (...)


  • Publié le 08 juil. 2019 - 16:36 GMT
    par Rédaction|Genie.ch
    Vue 244 fois
 Energie
 Mobilité




Recherchez

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités