Projet de CAD entre le CERN et de futures habitations à Ferney-Voltaire

Projet de CAD entre le CERN et de futures habitations à Ferney-Voltaire

Article paru dans la Tribune de Genève le 7 février 2018. Image: Isabelle Caudullo.

A Ferney-Voltaire, les rejets du CERN et d'autres installations industrielles chaufferont les logements voisins. Un exemple typique d'écologie industrielle!

D’un côté, il y a des activités industrielles et autres – en l’occurrence le CERN et un data center, notamment – qui rejettent de la chaleur résiduelle, dite chaleur fatale. De l’autre côté, il y a des logements qui ont besoin de chauffage. Le réseau d’échange thermique relie les uns aux autres afin de valoriser cette chaleur fatale. Tout le monde y gagne.

C’est le principe régissant le réseau d’échange thermique dont la construction a débuté dans la Zone d’aménagement concerté (ZAC) Ferney Genève innovation. Situés juste derrière l’aéroport de Genève, ces 65 hectares de terrain verront sortir de terre, d’ici à 2030, des hôtels, bureaux, équipements publics, ainsi que 2500 logements. Un concept énergétique innovant, inventé par la société franco-suisse Amstein + Walthert, et baptisé «anergie», permettra d’y réduire la consommation d’énergie thermique au strict minimum. Pour faire simple, les rejets de chaleur des uns couvriront les besoins des autres. 

Tous les bâtiments sont donc connectés à un circuit hydraulique à deux flux, l’un chaud et l’autre froid. L’eau qui y circule est chauffée par des échangeurs thermiques situés dans les bâtiments émetteurs de chaleur fatale, puis acheminée vers les logements où sa température (14 à 18 degrés) est augmentée au niveau désiré grâce à des pompes à chaleur. L’eau ressort froide (12 à 16 degrés) des habitations et alimente le flux inverse. En cas de panne du système ou de pic de consommation, une centrale à gaz naturel assure l’appoint en chauffage. «Mais sur les réseaux d’échange thermique que nous avons déjà réalisés dans le canton de Zurich, cet appoint n’est quasiment jamais utilisé», assure Corentin Maucoronel, directeur adjoint chez Amstein + Walthert.

Lire la suite 


Autres actualités dans "Informations générales"

Les société cleantech de Suisse occidentale positives pour 2018

Publié le 19 févr. 2018 - 16:51

Article paru sur le site de Cleantech Alps le 14 février 2018. Illustration: Pfuschi-Cartoon, site bfe.admin.ch A l’heure où la stratégie énergétique 2050 doit rapidement produire des effets concrets, les entreprises actives dans le (...)

Les véhicules autonomes électriques peuvent réduire jusqu'à 40% les coûts de trasnport

Publié le 19 févr. 2018 - 16:07

Article paru sur le site de l'agefi le 13 février 2018. Les véhicules autonomes électriques vont réduire jusqu'à 40% les coûts de transport. Un rapport publié mardi par le WEF à Genève dit que la mobilité électrique apportera jusqu'à (...)

Récupération d'énergie dans les réseaux d'eau: résultats du séminaire pro gaz 2018

Publié le 19 févr. 2018 - 15:51

Illustration: EnergieInnovation n°63, février 2006, OFEN - Suisse énergie. Lors du salon Aqua Pro Gaz 2018 qui s'est tenu du 7 au 9 février 2018 à Bulle, l'ARPEA (Association pour la protection et la défense des eaux) a organisé un (...)


  • Publié le 07 févr. 2018 - 10:25 GMT
    par Rédaction|Genie.ch
    Vue 159 fois
 Energie fatale
 Energie de récupération
 Ecologie industrielle
 Réseaux de chaleur
 CERN
  Ferney-Voltaire
  projet
  CAD




Recherchez

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités