Une campagne décalée pour la sensibilisation au tri des déchets

  • par Rédaction
  • /
  • 2017-06-06 11:32:23
  • /
  • Genie.ch
  • /
  • 1415

Article rédigé par Raphaël Ebinger et publié par la Tribune de Genève le 01 juin 2017. 

Une grosse voiture américaine, deux bandits armés portant des masques de cochon et d’âne et un cadavre enroulé dans un tapis. Voilà les ingrédients choisis par la Ville de Nyon pour inciter ses administrés à mieux trier leurs déchets.

Le clip mis en ligne mercredi après-midi montre deux malfrats sortir le tapis, et donc leur victime, du coffre et le déposer dans l’écopoint de la route du Stand, sur un arrière-fond industriel. Puis ils repartent dans un vrombissement de moteur. Le slogan apparaît alors: «Le bon déchet au bon endroit. Pour vos déchets encombrants, pensez à la déchetterie.»

Ce film marque un tournant dans la communication institutionnelle de la Commune. Sa nouvelle campagne pour prévenir les dépôts sauvages d’objets dans les écopoints, dont le film est un vecteur essentiel, est audacieuse et résolument décalée.

Le choix de la Ville a même étonné le réalisateur nyonnais Marc Décosterd. «J’avais proposé trois scénarios dont deux étaient beaucoup plus soft, raconte ce cinéaste habitué des œuvres noires. J'avais de gros doutes que la Commune sélectionne le troisième. Et c’est ce qui est arrivé, à mon grand bonheur.»

La stratégie de la Ville est bien réfléchie. «En matière de prévention, ce genre de films décalés fonctionne très bien. Des expériences l’ont démontré», souligne la municipale Roxane Faraut Linares. L’exemple du croque-mort Anastase est évident. Ce monstre de cynisme était mis en scène par la police de Lausanne dans le cadre d’une campagne contre l’inattention des piétons.

Lire la suite et voir la vidéo 


 déchets
  campagne
  sensibilisation

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     déchets
      campagne
      sensibilisation