Vu ailleurs : La zone d’agro activités Organic’Vallée

Vu ailleurs : La zone d’agro activités Organic’Vallée

Créée en 2015, la zone d’agro activités Organic’Vallée prend progressivement racine sur la commune de Bélesta-en-Lauragais. Située à une quarantaine de kilomètres de Toulouse, cette zone a été pensée selon les principes de l’économie circulaire de proximité et de l’écologie industrielle et territoriale. Elle prévoit ainsi d’installer sur ses 55 hectares des activités agricoles fonctionnant de manière complémentaire afin que les déchets des unes deviennent les ressources des autres. L’objectif final est de trouver un équilibre entre les activités d’élevage, de culture et de transformation produisant des déchets organiques, et les activités valorisant ces déchets à travers le compostage, la création d’énergie par méthanisation ou la transformation en nourriture animale. Une démarche de mutualisation de matériel et d’équipements (meunerie, légumerie, huilerie) est également menée sur le site.

A l’origine du projet, l’entreprise Cler Verts est spécialisée dans le compostage de déchets alimentaires et de bois. Elle valorise des déchets provenant notamment de l’aire urbaine de Toulouse (restauration, collectivités, supermarchés, etc.) et souhaite que son compost soit utilisé localement. Organic’Vallée s’inscrit dans cette logique de circuits courts et participe au renforcement des liens entre l’urbain et le rural : les déchets organiques de l’agglomération servent à produire du compost utilisé par les exploitations agricoles de proximité dont les produits sont ensuite commercialisés, entre autres, à Toulouse.

Les synergies inter-entreprises existant déjà à travers l’activité de Cler Verts sont renforcées par les activités du site et d’autres projets s’intégrant dans le schéma d’économie circulaire s’ajouteront au fur et à mesure du développement de la zone. Par exemple, une champignonnière est attendue à Organic’Vallée, elle utilisera des déchets organiques pour faire pousser des champignons alimentaires et développera des biomatériaux à partir de ces derniers. Des services liés aux activités de la zone vont également s’installer dans des bâtiments consacrés au télétravail, à la formation et à la tenue de réunions. Pour l’instant le site accueille une unité de méthanisation inaugurée en octobre 2016, un élevage de porcs laineux Mangalia, un maraîcher et des ruches.

Bientôt ce seront un élevage de volailles en plein air, un verger de fruits et d’oléagineux et un élevage d’escargots qui les rejoindront. Une part importante des productions ambitionne d’être labellisée Agriculture Biologique. De plus, une réflexion est menée autour de l’utilisation circulaire de  la luzerne, une céréale qui permet notamment de lutter naturellement contre les mauvaises herbes et qui peut servir d’engrais. 4 000 tonnes de luzerne pourraient être déshydratées par an en utilisant l’énergie de la méthanisation ou d’une chaudière biomasse.

Organic’Vallée réunit ainsi quatre domaines d’activités : la production agricole, la transformation, le développement économique et la construction de logements et de locaux. Elle prévoit d’accueillir une dizaine d’activités générant une centaine d’emplois directs et indirects. Elle vise un chiffre d’affaire de plusieurs millions d’euros mais également des retombées non économiques comme une amélioration de la formation, de l’éducation à l’environnement, de la biodiversité et du lien social.

Un modèle économique et financier basé sur la coopération

La première étape pour fonder la zone d’agro activités a été la création d’une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC). Différents acteurs du territoire peuvent ainsi s’impliquer dans la gestion de cette démarche sociale, solidaire et environnementale : producteurs, collectivités, usagers, associations, entreprises… Le site est pensé comme un projet de territoire promouvant le développement local à travers la coopération et la relocalisation des circuits économiques.

Le développement de la zone dépend dorénavant des levées de fonds auxquelles sera notamment consacré le premier semestre 2017. Le modèle de financement repose sur le loyer payé par les entreprises, la prise de part au capital de la SCIC, une campagne de financement participatif (crowdfunding) et l’appel à des entités de finance responsable.

Enfin, Organic’Vallée est lauréat de l’appel à projet interministériel pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) de janvier 2016. Dans ce cadre, la zone est investie avec plus de vingt partenaires autour de six axes de travail.

----

Publication initiale par AUDREY FOROT sur Economiecirculaire.org

---

En savoir plus sur Organic'Vallée :


Autres actualités dans "Projets"

[Ailleurs] Une bière anti-gaspillage à base de pain toasté

Publié le 08 nov. 2017 - 09:19

La Brasserie de la Loire crée et commercialise des bières artisanales singulières, certifiées biologiques depuis 2009. Elle fabrique depuis 2015 "La Boulonji", une bière à base de pain invendu qui redevient ainsi une matière première (...)

Première réalisation du programme GEothermie 2020 à Genève

Publié le 29 mars 2017 - 14:48

Le programme GEothermie 2020 entre dans sa phase concrète. Les Services industriels de Genève (SIG) ont entrepris lundi 27 mars un forage géothermique d'une soixantaine de mètres de profondeur dans le quartier de la Concorde, à Châtel (...)

Carburant propre: production de Biogaz en Pays Rochois

Publié le 16 févr. 2017 - 10:52

Carburant propre: production de Biogaz en Pays Rochois  Faire rouler des véhicules grâce aux boues des STEP et de résidus organiques industriels La Communauté de Communes du Pays Rochois (CCPR) collecte les boues, graisses industriell (...)


  • Publié le 28 avril 2017 - 15:21 GMT
    par Webmaster|Genie.ch
    Vue 489 fois
 Circuits courts
 Crowdfunding
 Ecologie industrielle
 Mutualisation




Recherchez

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités