Zoom sur une économie circulaire florissante : La manivelle Lausanne

Primé par la Ville, un lieu de prêt d'outils et de matériel va bientôt voir le jour dans la capitale vaudoise. Des projets du genre fleurissent partout en Suisse.

Acheter moins, partager plus, donner une deuxième vie aux objets qui dorment dans la cave 360 jours par an: voilà le rêve d'une bande de Lausannois qui prend maintenant réalité. Inspirés par l'exemple de Genève, où une bibliothèque d'objets existe depuis presque un an, ils lancent La Manivelle de Lausanne, accompagnés par leurs grands frères genevois. Lauréat cet automne du concours du budget participatif de la Ville de Lausanne, le projet est soutenu financièrement à hauteur de 20'000 fr.

Le concept: sur abonnement, n'importe qui peut emprunter un marteau, un four à raclette ou une boule à facettes le temps qu'il en a besoin, plutôt qu'en acheter un neuf et de le laisser dormir dans une armoire. «Une perceuse est utilisée en moyenne 16 minutes par an et par foyer, relève Valentin Augsburger, membre fondateur. Le reste du temps, elle prend de la place que nous n'avons pas. Et acheter neuf peut coûter cher!» Outre l'aspect pratique, l'argument est aussi environnemental: faire circuler les objets est beaucoup plus écologique que produire du neuf pour chaque ménage.

Questions logistiques mais aussi philosophiques

La Manivelle Lausanne débutera le 1er décembre par une grande récolte d'objets. Petit problème: ils ne seront pas encore stockés dans le local définitif de la bibliothèque, encore inconnu à cause de quelques problèmes de dernière minute. Mais cela n'inquiète pas Valentin Augsburger. «L'heure est plutôt aux bonnes nouvelles. Beaucoup de gens se sont annoncés pour des dons et des abonnements, et on vient de conclure un partenariat avec l'EVAM pour collaborer avec un migrant.»

L'association réfléchit en outre à des questions plus philosophiques, comme le prix des abonnements, la part de bénévolat demandée, la façon de fidéliser les abonnés, le choix entre le don d'objets ou seulement la mise à disposition, etc. La Manivelle songe de plus à proposer un partage de compétences en plus du partage matériel.

Outre Lausanne et Genève, le concept existe aussi à Berne et à Sierre (VS) depuis peu. Un crowdfunding est en cours pour un projet bâlois, et des graines ont été semées à Fribourg, Sion et Martigny (VS) notamment. Par ailleurs, le site Pumpipumpe répertorie et propose de signaler les outils utiles chez chacun, pour faciliter le prêt dans le voisinage.

Autres actualités dans "Informations générales"

Interview de la semaine de la CCIG - Muller Energies SA

Publié le 29 nov. 2019 - 12:02

Grégory Muller, directeur général de Muller Energies SA, évoque les déperditions énergétiques des bâtiments genevois. Découvrez son témoignage sur la vidéo ci-dessous   (...)

4 décembre 2019 - il est encore temps de vous inscrire à l'atelier Genie n°7

Publié le 26 nov. 2019 - 13:22

Vous avez des besoins en surface pour vos activités lourdes ? Participer à l’atelier Genie.ch qui se déroulera le 4 décembre à la FMB (16h-18h) et sera suivi d'un cocktail.  Retrouver le lien ici pour l'inscription :  https://www (...)

Vidéo: installation de panneaux solaires sur le Stade de Genève

Publié le 25 nov. 2019 - 15:37

GenèveDepuis la mi-septembre, les Services industriels de Genève (SIG) installent une centrale solaire sur le toit du bâtiment. Elle sera l'une des trois plus importantes du canton. Chacun peut en acheter des parts pour couvrir une (...)


  • Publié le 29 nov. 2019 - 12:22 GMT
    par Rédaction|Genie.ch
    Vue 203 fois
 Economie de fonctionnalité
 économie circulaire
  prêt d'outils et de matériel
  partage




Recherchez

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités