Genève à l'avant-garde suisse en matière d'obligations vertes

Genève à l'avant-garde suisse en matière d'obligations vertes

Article publié dans sur le site de la revue Bilan le 6 février 2018.

La place genevoise s'est démarquée récemment dans le domaine de la finance durable en Suisse, par l'émission de deux obligations vertes en l'espace de quelques mois.

La place genevoise s'est démarquée récemment dans le domaine de la finance durable en Suisse, par l'émission de deux obligations vertes en l'espace de quelques mois. "Ce sont deux belles réussites dont Genève peut être fière", a lancé Pascal Besnard, responsable régional chez Credit Suisse, à l'occasion d'une événement organisé dans la Cité de Calvin.

Ces deux emprunts "écologiques" sont les premiers réalisés en francs par une entreprise et une collectivité publique suisses. La Banque européenne d'investissement (BEI) a agi en véritable précurseur en émettant en 2014 la toute première obligation verte sur territoire helvétique.

Dans le premier cas, la société genevoise Helvetia Environnement, spécialisée dans le traitement de déchets et le recyclage, a levé en juin dernier 75 mio CHF, avec échéance à 2022. L'Etat de Genève a émis en novembre une obligation verte en deux tranches pour un total 420 mio CHF, sur une durée de 10 et 14 ans.

Les investisseurs se sont rués sur ces offres, ce qui a permis aux émetteurs de négocier un meilleur coupon. "La sursouscription a atteint presque deux fois le montant que nous voulions émettre", a souligné le conseiller d'Etat genevois Serge Dal Busco, en charge du Département des finances. Le canton a adossé son emprunt à des projets dans les domaines de la recherche médicale et la santé.

(...)

Volume mondial de 155 milliards de dollars

Les obligations vertes ont connu une croissance galopante ces cinq dernières années et représentent globalement un volume de 155 mrd USD pour un nombre supérieur à 4000 emprunts. Les émissions annuelles sont passées de 10,3 mrd en 2013 à 96,3 mrd l'année dernière.

Malgré ce potentiel, la Suisse accuse un retard dans ce domaine. Les obligations émises à Genève pourraient changer la donne. "Les deux opérations ont amené passablement d'échanges avec nos clients, publics et privés", a expliqué Frédéric Colpo, de l'unité Debt capital markets de Credit Suisse.

M. Colpo a assuré que les collectivités publiques, les grandes multinationales et les PME seraient susceptibles d'émettre des obligations vertes à l'avenir. Grâce à la généralisation du standard de construction Minergie, les sociétés immobilières pourraient facilement "verdir" leurs emprunts et attirer de nouveaux investisseurs, a assuré le spécialiste.

(...)

Lire l'article dans son ensemble


Modéré par : Webmaster

Autres actualités dans "Informations générales"

Appel à contributions : édition 2019 des Assises Européennes de la Transition Energétique

Publié le 23 mai 2018 - 17:19

Dunkerque accueillera, fin janvier 2019, la 20ème édition des « Assises Européennes de la Transition Energétique » – le rendez-vous annuel des acteurs territoriaux européens engagés dans la transition énergétique et l’adaptation au (...)

Interoute remporte le Giga Trophée Ambition Négawatt des SIG

Publié le 22 mai 2018 - 11:47

Interoute remporte le Trophée Ambition Négawatt qui récompense son innovation au service de l’environnement, grâce à l’économie d'énergie réalisée dans son centre de données de Genève.  Fournisseur de réseau et de Cloud mondial, Inte (...)

[Ailleurs] Témoignages vidéos avec le Slow Tour : alimentation, déchets, logistiques

Publié le 18 mai 2018 - 10:46

Baptiste et Débora, deux étudiants originaires d'Annonay (Ardèche, France) se sont lancés le 20 Mars 2018 dans un tour d’Europe des initiatives sociales et environnementales. L’objectif du « Slow-tour » (du nom de leur projet) : renco (...)


  • Publié le 12 févr. 2018 - 15:27 GMT
    par Rédaction|Genie.ch
    Vue 209 fois
 Financement




Recherchez

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités