Le boum du coworking va désengorger l’autoroute A1

  • par Rédaction
  • /
  • 2019-11-18 18:23:24
  • /
  • Genie.ch
  • /
  • 601

DémobilitéLe plus grand centre d’affaires de Suisse inauguré à Etoy par IWG va contribuer à réduire le trafic pendulaire entre Lausanne et Genève.

International Workplace Group (IWG) gère le plus grand réseau mondial de bureaux flexibles. Très présente sur l’arc lémanique, la société multinationale compte plusieurs sites à Lausanne, Genève, et entre ces deux villes, à Versoix, Eysins, Préverenges et désormais à Étoy, où elle vient d’inaugurer un centre Regus (filiale d’IWG) au cœur du Littoral Parc. Garry Gürtler, directeur général de Regus Suisse, entend ainsi répondre à la forte demande régionale en offrant des espaces de bureaux et de coworking quadrillant le territoire.

L’association Coworking Switzerland et la coopérative Village­Office ont aussi adopté cette stratégie visant à mettre sur pied un réseau de lieux de travail partagés hors des grandes villes. L’enjeu est clair: réduire le trajet entre le domicile et le lieu de travail pour limiter le trafic pendulaire et améliorer la qualité de vie des gens. Avec l’essor du coworking entre Genève et Lausanne, il y aura donc moins de bouchons sur l’autoroute A1.

Essor exponentiel

En mettant à disposition des surfaces de bureaux sur 5500 m2 (750 à 800 places de travail) à Étoy – en plus de récentes ouvertures à Genève –, IWG ne doute pas que l’essor exponentiel du coworking va se poursuivre. «Ce mode de partage de l’espace de travail gagne du terrain. Nous sommes confiants dans la pérennité du modèle, ce que les chiffres du marché suisse confirment avec une croissance de 30% par an depuis quatre ans», déclare Garry Gürtler.

Retrouver la suite de l'article publié par 24heures ici 


 Coworking
 Mobilité

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Coworking
     Mobilité